Mairie de Comps
Toute l'actualité de la commune

LANCEMENT DU COMITE D’ITINERAIRE VIA RHÔNA

Le lancement du Comité d’itinéraire Via Rhôna a eu lieu à Avignon le 10 décembre 2013

 


 

 

Lancement du Comité d’itinéraire Via Rhôna

Avignon le 10 décembre 2013

 

                                

Une cinquantaine de participants (devant l’affluence, il a fallu doubler le nombre de chaises dans une salle devenue trop petite), Les participants : l’Etat (DIRECCTE), les responsables, élus et fonctionnaires, départementaux et régionaux en charge du tourisme dont les 3 vice-présidents en charge du tourisme des 3 régions (Rhône-Alpes, PACA et Agnès Jullian de Languedoc Roussillon), les dirigeants des Comités Régionaux du Tourisme,  l’association des départements et régions cyclables de France, la CNR, tous les départements et toutes les régions représentées du Léman à la mer dont Pascal Bonifet et sa collaboratrice du conseil général du Gard.

Aucune commune ni communauté de communes n’étaient présentes à l’exception de notre Communauté de Communes du Pont du Gard (CCPG) qui s’est appuyée sur son action pour se faire inviter et qui était représentée par Didier Vignolles, vice-président accompagné par Guilhem Quairel, directeur.

Le but de la réunion était de lancer un vrai pilotage et une véritable coordination de ce projet de vélo route avec une volonté plusieurs fois énoncée de solliciter les fonds européens (FEDER)


Parmi les constats de début de réunion :

  • Le déficit de voies cyclables en France par rapport au reste de l’Europe
  • L’enjeu économique très fort des voies cyclables dans les domaines économiques (indicateurs)
  • Une Via Rhôna très avancée au nord et peu au sud

 

 

 

 

L’atlas cartographique remis en séance fait figurer un tracé d’intention rive droite du Rhône de Villeneuve à Fourques puis une branche vers Port Saint Louis et une autre sur Sète : c’est un point de départ qui met notre territoire en position de force.


Pascal Bonifet du CG Gard a beaucoup insisté sur les efforts réalisés par le Gard (sous entendu sans aide de la Région). Il a précisé que le tracé d’intention Beaucaire –  Le Grau du Roi était dans la phase de réalisation et qu’en 2016, 26 km seront réalisés dans le département.

Un point capital pour que le tracé d’intention ait le maximum de chance d’être retenu et réalisé : la CNR a affirmé que le barrage de Sauveterre n’était  pas un verrou. « On passera dessus ou a côté mais on trouvera une solution » ont-ils indiqué.

Autre point important : l’unanimité des participants pour assurer la continuité de la voie sans attendre la fin totale des aménagements. Cela passe notamment par la labellisation des voies partagées (vélos et engins motorisés).

Il a eu débat sur le revêtement à retenir : le stabilisé serait le mieux et le moins couteux pour Agnès Jullian de LR alors que Pascal Bonifet a mis en avant le succès phénoménal de l’enrobé pour tous les publics.

Le comité Eurovelo attend un itinéraire sans rupture. il faut donc que la CCPG travaille avec le CG (un accord de principe pour une réunion en janvier a été arrêté).

Le Comité technique d’infrastructure sera composé par les départements qui seront le lien avec les communes, les communautés de communes et l’agglomération de Lyon.

Le comité d’itinéraire sera composé des mêmes + CRT, coordonnateur vélo du gouvernement, Mission nationale Véloroutes et voies vertes, communautés de communes et d’agglomérations, associations dont AF3V, France Vélo Tourisme, etc…

Tout le monde s’accorde à dire l’importance des boucles ou « arêtes » qui irrigue le territoire à partir de la voie.

A noter l’importance pour les territoires de la marque « accueil vélo » : la CCPG ne devrait elle pas s’orienter sur son obtention ?

Plusieurs intervenants ont insisté sur la nécessité d’être innovants sur le vélo à assistance électrique (la CCPG équipera la halte fluviale d’Aramon dès cet été.

Nous avons profité de cette première réunion pour présenter le projet de la CCPG conçu en termes d’inter modalités des transports doux : la halte fluviale, l’action pour la réouverture de la TER rive droite du Rhône, boucles dans le cadre du projet Eridan, etc. Ce qui a fait dire aux organisateurs de la réunion que c’était un bon exemple et le meilleur moyen de dégager des fonds européens. La DIRECCTE à renchéri sur l’inter modalité comme élément majeur pour l’avenir.

La proposition de fédérer tout le monde autour du thème « fleuve des civilisations » a été retenue.

En matière de promotion, plusieurs projets sont fixés :

  • seconde édition en Rhône Alpes d’une fête Via Rhôna : vélo, fleuve, …
  • second numéro en avril du magazine « Via Rhôna » (le premier a été vendu a 30000 ex en kiosque) par le région RA et ensuite le magazine deviendra commun aux 3 régions
  • nouvelle carte touristique
  • réseaux sociaux,site internet
  • Via Rhôna TV sur le net

 

1 Commentaire

  1. 14 octobre 2016    

    bonjour

    claudio marqua l’étape a Comps en 2016
    du coup qlq adresses de comps dans son topo guide #ViaRhôna
    http://cbandiera.free.fr/parcours/le-rhone-a-velo/topo/

    http://cbandiera.free.fr/recits/2016-barcelone/F/75.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *